10. Premier bilan

Silence ! Silence dans la salle ! J’ai dit SILENCE, bon sang ! On arrête de papoter et on m’écoute ! Merci.

Mes chères Sarah, il est l’heure du bilan. Voilà six mois déjà que nous avons publié notre dernier article. Six mois, les cocottes, six longs mois de souffrance ininterrompue pour notre audience affamée qui… Quoi, encore ? D’accord, d’accord, Sarah-Honnête, personne n’a rien remarqué. Aucun message, aucune question, nous pourrions toutes avoir péri dans un tragique accident d’épluche-légume qu’Internet ne s’en porterait pas plus mal. Autant l’avouer tout de suite, ma petite expérience n’a pour le moment pas un succès retentissant.

Mais je me suis bien amusée, moi ! C’était fun, d’écrire de manière anonyme et publique des choses aussi intimes, aussi osées. Non ? Oui, Sarah-Gourmande ? Effectivement, l’article ayant suscité le plus de réactions fut ta recette de tagliatelles aux tomates cerises. Bravo, mais c’est quand même légèrement déprimant.

Alors pourquoi cette pause ? Bon, ben, déjà, ça prend du temps ces bêtises ! Impossible d’écrire à la maison, pour de multiples raisons, ce qui m’oblige à détourner du temps professionnel à un hobby privé. Et du temps, j’en manque cruellement en ce moment. Oui, Sarah-Rebelle? Je sais, tu es frustrée, car je n’ai même plus le temps de folâtrer virtuellement avec Marc. On papote toujours, bien sûr, mais en restant relativement sage. Et puis Sarah-Prudente et moi avons eu une longue discussion, après le dernier article, et le risque de déraper sérieusement dans la vie réelle m’a quand même fait réfléchir. Je n’ai pas envie de me perdre dans mes fantasmes.

Du coup, que fait-on, mes chères ?

  • On pourrait surfer sur le succès de ma recette et lancer un blog culinaire ?
  • L’idée n’est pas mauvaise, Sarah-Gourmande, mais je ne sais pas si…
  • Il n’est pas question qu’on ne parle que de cuisine, merde ! C’est quoi ce cliché à deux balles ? Parce qu’on a deux seins et un vagin, nous ne sommes bonnes qu’à parler bouffe ? Je refuse ! Je m’insurge ! Après le tabac et l’homéopathie, nous devons continuer de parler des sujets importants, comme la souffrance des animaux, la surconsomation de plas…
  • Sarah-Militante, on ne coupe pas les autres ! Je sais qu’il reste encore beaucoup de sujets à traiter, mais on ne peut pas faire QUE ça non plus ! Les gens vont se lasser !
  • Je croyais que personne ne nous lisait ?
  • C’est pas la question ! Moi, ça me lasserait, voilà ! Quelqu’un d’autre a une idée ? Sarah-Rebelle, je sais déjà ce que tu vas dire, et ça n’est même pas la peine de… j’ai dis non !
  • …sur un thème beaucoup plus adulte, du genre raconter nos autres fantasmes, et pas seulement ceux avec Marc, qui sont quand même plutôt convenus, soyons honnêtes, alors que le public adorerait savoir à quoi on pense vraiment quand on se mast..
  • Aarrgg ! Tais-toi !
  • …et puis les hommes sont faciles à exciter, de vrais pigeons, on pourrait ajouter une boutique sur le blog et vendre aux enchères des photos exclusives de nous en sous-vêt…

Ça suffit ! Ouvrir un débat était manifestement une très, très mauvaise idée.

Écrire nous manque, cela ne fait aucun doute. Nous sommes à crans, surtout Sarah-Rebelle qui pollue maintenant mes pensées avec des images indécentes. Mais je dois essayer de contenter tout le monde, sans virer dans un extrême, et ça, c’est vachement difficile.

Alors voilà, j’ai pris ma décision : on recommence, doucement, à notre rythme, en essayant de ne pas se faire virer, et en restant dans des thèmes variés.

Comment ça, pareil qu’avant ?

Ouais, c’est vrai que dans le fond, ce que je viens d’annoncer correspond exactement à ce que j’ai fait jusqu’ici.

Qui a dit tout ça pour ça ?!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :