8. Recette : Tagliatelles aux tomates cerises

Parce qu’elle m’a été demandée un très grand nombre de fois par de très nombreuses lectrices·eurs avides de pouvoir déguster ce plat désormais myth… d’accord, d’accord, Sarah-Honnête, c’est pas vrai du tout, mes excuses, je recommence !

Parce que je m’ennuie grave cette après-midi, et malgré ma résolution de passer au moins une journée de travail sans m’occuper du blog, je vais vous écrire la recette de mes fameuses tagliatelles aux tomates cerises.

Pour 4 personnes (faites une règle de trois en fonction du nombre de convives (cherchez règle de trois sur Google)) :

  • Environ 500gr de tomates cerises (bio, bien sûr)
  • 0.5L de crème (entière ou demi, comme vous le sentez)
  • Environ 100gr de Grana Padano râpés (et pas cette cochonnerie de Parmigiano Reggiano)
  • 500g de tagliatelles (1kg si vous n’avez à table que des gros mangeurs)
  • Trois gousses d’ail
  • Un gros oignon
  • De la maïzena (ou équivalent)
  • Des feuilles fraîches de basilic

Coupez les gousses d’ail et l’oignon en petits morceaux. Rincez les tomates cerises, coupez-les chacune en deux.

Je ne vois vraiment pas quelle légende ajouter à cette photo, mais puisque que vous êtes en train de me lire, j’en profite pour vous révéler un secret : je me suis déplacée nue de ma salle de bain à ma chambre hier soir, oubliant que les stores n’étaient pas encore fermés, et un vieux monsieur de l’immeuble d’en face m’a vue.

Mettez le tout dans une grande poêle. Ajoutez-y un peu d’huile de cuisson, de l’origan et/ou des herbes de Provence et/ou du basilic frais, selon vos goûts, une pincée de piment d’Espelette si c’est votre truc, du poivre et du sel.

Faire revenir l’ensemble d’abord à feu vif, en mélangeant souvent et en écrasant régulièrement les tomates cerises avec la spatule pour en faire sortir le jus, puis réduisez le feu au fur et à mesure que l’eau s’évapore. Goûtez régulièrement pour vérifier le sel. La cuisson totale devrait durer entre vingt et trente minutes, sans jamais brûler les aliments, avec comme résultat quelque chose d’épais et de pâteux.

Pendant ce temps, versez le demi-litre de crème dans une casserole, ajoutez-y une cuillère à café rase de maïzena, du sel, du poivre, et portez à ébullition en mélangeant souvent. Une fois que ça bout, baissez le feu, ajoutez le Grana Padano râpé, mélangez quelques minutes, ajoutez le contenu de la poêle (les tomates cerises cuites, vous vous souvenez ?), et mélangez une dernière fois pour avoir comme résultat une sauce homogène et onctueuse d’une belle couleur orange. Goûtez encore et toujours pour vérifier le sel.

Faites cuire les tagliatelles (al dente, ça va de soi), égouttez-les puis remettez-les dans leur casserole d’origine. Ajoutez un peu de sauce pour colorer et mouiller les pâtes, mélangez dans la casserole puis servez en une bonne quantité dans une assiette, nappez avec davantage de sauce. Posez une feuille fraiche de basilic au sommet, histoire de faire une jolie story Insta.

Mangez.

Le résultat ressemble à peu près à ça. Je vous aurais bien mis une photo réelle du plat, mais Sarah-Prudente craint que quelqu’un, un jour, finisse par reconnaître ma vaisselle, et découvre donc mon identité secrète. Avouez que ce serait ballot.

4 commentaires sur « 8. Recette : Tagliatelles aux tomates cerises »

  1. Elle a l’air sympa cette recette !
    J’ai toujours peur de cuisiner des tomates-cerises cuites, à cause de l’acidité…
    Mais là j’ai bien envie de tenter (si un jour j’ai plus de 3 tomates-cerises qui poussent dans mon jardin…) !

    1. Pour combattre l’acidité, un truc simple est d’ajouter une petite pincée de bicarbonate de soude ! Comme c’est une substance alcaline, ça va neutraliser l’acide. Il faut commencer par une toute petite quantité, et en remettre plus tard si nécessaire 🙂

      1. Mmmhh pas nécessairement, non. Par expérience, je trouve que le bicarbonate donne un goût particulier quand on en met trop (et c’est pour ça qu’il faut toujours y aller par petites touches), mais ce n’est pas équivalent au sel (qui lui exhauste et renforce les saveurs).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :